Flux RSS

Tampere sans plan hippodamien…

Publié le

Hier, visite expresse, entre deux essais, à Tampere à une ou deux heures en train interrégional de notre nouvelle et très chère capitale. Tampere est la deuxième ville de Finlande et elle vaut le détour, contrairement à tous les avis récoltés auparavant. Évidemment aux premiers abords, la ville n’a rien d’une bourgade au type européen avec une place central, un bel hôtel de ville et des maisons à colombages (ceux qui sont toujours à la recherche de ce type de ville n’ont décidément pas compris l’habitat en Finlande…). La ville a surtout pris de l’ampleur avec l’installation d’usines de textiles sur les bords d’une rivière  dans les années 1820. Les usines semblent avoir constitué la ville qui fut un bastion ouvrier notoire en Finlande. Les usines ont continué à tourner à un rythme soutenu jusque dans les années 70  et ont marqué ainsi l´aspect de la ville : grabde cheminées et brique, même dans l´archi-centre. La rivière n’offre pas non plus une vue habituelle : barrages de toutes part et systèmes d’écluses sont encore présents… Côté architecture d’ensemble, c’est très hétéroclite. Se mêlent bâtiments Art nouveau (à toutes les sauces !) avec architecture fonctionnaliste des années 30, pure bétonnade parée de logos publicitaire aux couleurs… déstabilisantes ainsi que des immeubles nouvelle génération producteurs d’énergie.

Mais à Tampere il y a de la vie, même le dimanche aprèm’ et ça nous change un peu de l´ambiance bobo-élitiste qui règne souvent dans le centre d´Helsinki où nous vivons. Rien que dans les tenues des gens, il y a de l’air! Car à force de rester dans les couloirs de l’university of Helsinki, j’éprouve parfois un sentiment d’étouffement dû au conformisme envahissant ! Le fait aussi de sortir de la capitale (curieusement) permet de retrouver aussi plus de vie rien qu’en balayant du regard l’espace urbain : affiches de concerts sur les murs, annonces (toutes soigneusement arrachées à Helsinki du fait d’une politique 0 tolérance) et aussi graffitis, tags ( autorisés et non, mais différents d’Helsinki ou les tags en valeurs ne sont que très provisoires, voir prochain article).

(Evidemment après deux semaines de grand froid-grand soleil, il fallait que le temps soit un peu moche pour notre sortie: nécessairement nous avons plus visé les intérieurs…)

Et pour les prochains, pensez à passer plus d’une petite journée sur place !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :